03/06/2007 Compte Rendu du MD de Troyes par Fanch



03/06/2007 Compte Rendu du MD de Troyes par Fanch
Aller je vais m’attaquer a mon petit compte rendu de ma course "objectif de la première moitié de l’année"...

Départ la veille avec l’équipe de Nanterre (3h de route dont 1h30 de bouchons ;-( pour sortir de paris, quelle misère). On arrive a 3 minutes près trop tard pour retirer nos dossards, il faudra dc le faire avant la course (et sandrine ne sera pas contente car une fois de plus elle se retrouve avec une tenue en XXL...). On part pour la maison que nous a loué Christophe, au bord du Lac, vraiment un super bon choix car proche de la course et un super endroit. Il faut alors faire les courses pour tt le monde et on s’en charge avec sandrine et croco. Au final et en allant faire une reconnaissance du parcours en voiture, nous revenons a la maison a 22h et nous n’avons tjrs pas mange...

Levé le matin a 8h pour le repas en groupe (thé + gâteau sport), on charge les vélos et c’est parti pour rejoindre le lieux de départ. Pas de soucis, on va chercher les dossards et on revient au camion pour tout décharger. Willy et les autres arrivent pour recupérer leurs vélos qu’ils nous ont donnés la veille et la grosse crise d’angoisse car Willy nous avait donné ses sacs et casque de vélo en plus du vélo, ce que personne ne savait... le sac est donc reste bien sagement a la maison et il faut donc vite se dépêcher pour préparer les vélos, les mettre dans le parc (pour moi mettre les roues de course et vérifier les réglages) et repartir vite a la maison. Je me propose pour aller avec Willy avec notre voiture, mais finalement c’est Christophe qui accompagnera Willy (merci d’ailleurs). Il nous reste donc un peu de temps pour finir les préparatifs.

On enfile la combi, un peu de crême solaire sur les épaules et le cou car il va faire chaud aujourd’hui (apres un mois de mai catastrophique...). Je finis d’enfiler la combi et je vais m’échauffer pour faire rentrer un peu d’eau... L’echauffement fini, je vais me positionner sur la ligne de depart (à gauche, au milieu des bambous, comme vu avec Alexandre avant), et la je retrouve une grande partie de l’équipe : Alexandre, Max, Valérian. La pression monte, on tape dans les mains, le compte a rebours commence et TOP c’est parti... Je me dépêche à courir sur la plage et à plonger dans l’eau pour essayer d’être devant et de ne pas me faire trop bousculer dans l’eau... Je pars un peu en surrégime, comme prévu a l’entraînement et tout se passe bien, la premiere bouee est en ligne de mire et je commence a doubler les premières personnes parties trop vite. Je m’installe dans les jambes de quelqu’un que je ne lacherai pas des 2 tours. Fin du premier tour, 21 min (tiens je vais vite aujourd’hui ), sortie a l’australienne, un petit tour de la bouée sur la plage et c’est reparti dans le bain... Nous sommes un petit groupe de 7 nageurs et tout le monde nage bien en ligne sans se bousculer, comme dans la ligne d’eau à la piscine. Le deuxieme tour passe bien, toujours de bonnes sensations de glisse (de bonne augure pour Roth) et je finis la natation en 42min.

Je me depêche de sortir de l’eau et je ressens quelques pointes dans les mollets (vive les crampes de sortie d’eau) mais si je ne fais pas de grandes enjambées, ca devrait tenir... J’arrive a dépasser mes compagnons de natation avant d’arriver dans le parc, où je croise Alexandre qui est en train de partir. Je fais une bonne transition (1min 50 depuis la sortie de l’eau), les chaussures sont sur le vélo. Je m’élance et c’est parti pour 83km de velo...

Les premiers kilometres passent vite car j’ai des personnes en ligne de mire. J’en rattrape 2 mais un continue a s’éloigner. Je ne m’affole pas car la course est encore longue. Je vois un maillot de Nanterre au loin et c’est en fait Willy que je rattrape. Une petite tape sur la fesse pour l’encourager mais il n’a pas l’air bien). Stupeur en même temps de voir Max sur la bas côté en train de réparer sa roue arriere, on lui demande si tout va bien et il nous répond qu’il peut réparer (on est passe avant qu’il ne se rende compte que sa pompe ne marchait pas, le pauvre ;-(). 6km plus loin c’est le tour de Croco d’être a plat lui aussi... Lors du repérage de la veille au soir, nous avions vu qu’à cet endroit il y avait bcp de gravier et de poussière dans les virages donc je les passe prudemment en essayer d’eviter les cailloux pour ne pas crever mes boyaux.

Je finis le premier tour en 45min (a plus de 36km/h de moyenne) tout va bien mais le vent s’est bien levé et une grande partie du parcours est avec vent de face ou ¾. J’avais prévu de ne pas trop forcer dans les cotes (une grosse cote de 300m et 2 moins raides mais plus longues avec un mauvais revetement au sol) pour pouvoir re-accelerer rapidement ensuite. Dans la fin du premier tour Fabrice me revient dessus et me dis qu’ils sont avec Valerian dans un petit groupe qui roule bien et réglo (distance respectée entre chaque concurrent). Je m’accroche pendant environ 20km, ce qui me permet de passer le temps et de me remotiver (le premier tour tout seul a été dur pour garder une vitesse élevée). Malheureusement a la fin du second faux plat montant, je n’arrive plus a repasser la plaque (je reste bloque sur le petit plateau) et je vois mes compères s’eloigner inexorablement... je peste et finalement au bout d’1 km la plaque passe mais j’ai trop de retard pour revenir sur le groupe. Je roule pendant 3km a bloc pour essayer de leur revenir dessus mais rien n’y fait ;-( je vais donc devoir rouler encore seul sur le 3ieme tour).

Je finis le second tour en 45min (vive la regularite) et c’est parti pour le dernier mais je commence a avoir mal partout et plus d’énergie. Je me fixe comme objectif de ne rien lâcher en vélo et de voir ce qui se passera a pied... Je passe le troisieme tour en 47min et j’arrive a faire 36km/h de moyenne sur les 83km de la course. 7 minutes de moins que l’année dernière sur le même parcours, j’ai donc bien progressé en natation et en vélo, c’est toujours ça de pris. Par contre j’ai sans doute oublié de boire et de m’asperger d’eau sur le vélo et je sens que je vais souffrir a pied... Bonne transition vélo/course a pied (1’30) et je pars a pied.

Un petit gel au premier ravitaillement et je décide de me caler a 12,5km/h et d’attendre que ca pète... Les 8 premiers kilomètres passent relativement bien (meme si j’ai des débuts de crampes aux cuisses). Je bois beaucoup et je n’oublie pas de m’asperger d’eau a chaque ravitaillement. Je croise Valerian au 3eme km qui a des crampes aux cuisses. Un petit mot d’encouragement et je poursuis mon chemin de croix ;-(. A ce moment de la course je suis encore 2ème du club derriere Fabrice et je me dis que je ne peux pas lacher pour l’équipe. Au 8ème alexandre me revient dessus et me motive (petit conseil d’hydratation : ne pas trop boire et bcp d’eau sur la tete...) et il me lache pour poursuivre sa course ; A ce moment je commence vraiment a avoir mal partout, la tete qui tourne et mal au ventre (je pense debut de deshydratation et d’insolation). Je finis la premiere boucle (10,5km en 47min) mais vraiment pas envie de poursuivre pour la seconde... j’hesite meme a un moment a abandonner mais je me mets à la position des autres concurrents derriere moi (et notamment Sandrine) pour qui s’est dur aussi et qui n’abandonneront pas). Christophe me double au 13ieme je crois (super course pour lui, de bonne augure pour Nice ). Je marche beaucoup entre le 12ème et 14ème km puis je me remets a trottiner, j’arrive a l’ombre dans la forêt et l’énergie revient un peu, j’arrive a recourir a 12km/h et je decide de finir à ce rythme sans m’arrêter à nouveau. Dernier gel au 14ème km et j’entame les derniers km. J’arrive a ne plus perdre de place et je conserve les écarts avec mes concurrents. Au 16ème ca va mieux et je peux passer a 13km/h, 18ème km s’est reparti comme en 40..., je fleurte avec les 14km/h et sur le dernier km il y Croco sur le bas côté qui commence a courir avec moi et me dit qu’en en mettant un petit coup, je peux remonter sur le gars devant à 100m de moi. J’y crois et je me lance a 15km/h. Par bonheur j’évite les crampes et j’arrive a passer devant lui pour un temps final de 4h41 et le second tour a pied en 50min. Je suis 39ieme au final.

Arrivée où je rejoins Fabrice (super course également pour une 22ème place) et Christophe. Ils finiront 3ème par équipe, bravo a eux et merci pour avoir payé l’hébergement avec la prime. Le reste du team Nanterre tri arrive petit à petit et sandrine en finit avec un bon temps qui la classe 7ème feminine avec une fois de plus une super natation, une très bonne course a pied mais un velo difficile ou elle a quand même reussi a perdre son prolongateur (mais je reviendrai a ces problèmes techniques dans mes PS qui seront animés.

Retour ensuite à la maison pour une bonne douche méritée, on range tout et on part, direction les bouchons parisiens. L’arrivée a Paris est un peu dure et je me retrouve au dodo 1h du mat complètement mort. La semaine va être difficile.

Pour moi le bilan de cette course est très mitigé, je peux dire que je suis très decu de ma course a pied car je voulais vraiment faire au moins aussi bien que l’année dernière et finalement je perds 10min. En contrepartie, je fais une très bonne natation et un vélo vite (pour moi évidemment ). J’y laisse peut-être un peu trop de plumes. Je pense que je n’ai pas assez bu en vélo (à peine 600 ml et 3 bouteilles d’eau). Pour améliorer la course a pied, il va falloir que je coure... A ma décharge, je pense que les conditions météo etaient assez dures hier (vent et grand beau temps) et que mon corps a eu du mal a assimiler la chaleur. En plus pour ma preparation, je n’ai pas fait de nouveau stage vélo depuis le stage à Montpellier et le temps a été affreux tout le mois de mai, ne permettant pas de rouler ;-(.

J’ai envoye vendredi mon inscription pour le LD d Gerardmer (j’ai demandé l’inscription en championnat de France groupe d’âge) et si je suis qualifié ca va devenir mon nouvel objectif de la fin de l’année... (avant le mariage evidemment ). Il va donc falloir que je conserve la vitesse en natation et vélo que j’ai acquise mais que je privilégie activement le foncier pour pouvoir tenir la distance car le parcours de Gerardmer ne pardonnera pas la faiblesse que j’ai eu ce WE.

Bon maintenant je vais faire quelques PS personnels pour des avis sur la course :

PS1 : les départs en groupe sont super sympa mais c’est très galère pour l’organisation et pour des distances comme Troyes, je pense que j’aurais finalement préféré y aller le dimanche matin et prendre la location plutot pour le dimanche soir, histoire de pouvoir souffler sur place, ne plus avoir de stress et pouvoir récupérer plus rapidement. En fait on a fait 4h de voiture la veille sous le soleil, 1h de course ds le supermarche, on a mange a 23h et couche a 23h30... pas top pour être frais le lendemain... Alors qu’en partant le matin même de Paris je me serais levé a 6h30 du mat sans soucis et en contrepartie je me serais couché après la pasta party a Troyes a 22h pour rentrer a Paris ce matin. Je pense que je prefererai ça l’annee prochaine si je le refais.

PS2 : pour ceux qui déposent leur vélo dans le camion qui part la veille, il ne faut deposer que le vélo, on en fait pas transporteur UPS avec fiche des produits a livrer... on ne sait pas à qui sont tels ou tels casques, chaussures, sac... on peut quand même arriver a caser 4 sacs et 4 casques dans les voitures de ceux qui partent lendemain... ca éviterait du stress a tout le monde avant le début de la course.

PS3 : concernant le materiel et la preparation du velo avant la course... Je crois qu’il y a beaucoup de choses a dire : moi en premier concernant le dérailleur pour le grand plateau et je vais amener mon velo mercredi soir a Francois pour ça. Comment tu peux exliquer Fabrice que tu changes ta chaine de velo la veille avant de faire la reconnaissance sachant que tu ne sais pas comment faire... Max qui se rend compte que son pneu avant est mort, qui prend la roue de Fabrice et qui crève de la roue arriere ;-( Sandrine à qui j’ai dit de faire attention à son prolongateur qui me paraissait desserré et qui le perd pendant la course... Comme j’ai dit a Gilles et je rejoins Thomas à ce niveau la... il est anormal de passer des 15h d’entrainements par semaine, de payer des frais d’inscriptions de plus de 300 euros, de sacrifier 6 mois de travail et de tout risquer perdre parce que l’on ne veut pas changer une chaîne a 25 euros ou une paire de pneu a 70 euros... Là moi je ne comprends vraiment pas... Peut-être que l’on peut se moquer de moi car je suis maniaque sur la propreté ou l’entretien de mon velo mais je me suis rendu compte la veille que j’avais un caillou dans le boyau arriere et je l’ai enleve, ce qui m’a sans doute evité de crever au bout de 2km de course. C’est mon avis et il n’engage que moi...

François Lafossas

Samedi 6 Décembre 2008
David Quérel
Lu 472 fois
Accueil Accueil          Partager Partager

Saison 2011-2012 | Saison 2010-2011 | Saison 2009-2010 | Saison 2008-2009 | Saison 2007-2008 | Saison 2006-2007 | Saison 2005-2006 | Saison 2004-2005






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

ANQUETIL Baptiste
ARNULF Philippe
AUDRAIN Yoan
AVELINE Ludovic
BARADJI Coumba
BARDOUX Gilles

nanterre