05/06/2005 Compte Rendu du MD de Troyes par Tom



Alors après mon baptème du feu la semaine dernière à Vendôme, dans l’euphorie je décide mercredi de perticiper ce dimanche au triathlon de Lusigny près de Troyes, un MD rallongé, 2,5 km de nat, 90 de vélo et 20,5 à pied.

Tous les spécialistes longue distance du club sont là (excepté Claude qui défend nos couleurs au Chpt de France à Lorient et Thierry qui n’a malheureusement pas pu venir, et bien sûr Fred et Rolland qui ont déjà fait Vendôme et ne sont pas aussi fou que moi). En fait il n’y a pas tout le monde, mais on espère bien faire une bonne place par équipe et pourquoi pas gagner ? Notre président a gentiment accepté de m’emmener donc nous voilà parti le dimanche matin. mais on se trompe de sortie sur l’autoroute, ce qui nous fait faire 70 km de détour et donc perdre 1h... Donc à 10h30, arrivée sur le lieu de la course, avec 1/2 heure avant le départ... Heureusement notre coach Joël a nos dossards et nous aide à nous préparer, les gentilles (et jeunes) bénévoles me trouvent un élastique et des épingles pour attacher mon dossard (fallait bien que j’oublie quelque chose), et nous voilà devant le lac et c’est parti, on aura pas eu le temps de gamberger !

Le parcours natation est vraiment agréable, l’eau est claire et à bonne température, les bouées très visibles. Florent gagne le trophée du meilleur nageur et sort devant Fabrice, Régis, Pascal, moi et Michel. Pour ma part je suis très content de ma natation, où j’ai beaucoup donné mais j’ai eu l’impression de faire mon maximum. Ma transition est mauvaise, j’ai des crampes aux quadriceps et je n’arrive pas à mettre mes chaussettes. Je sors finalement du parc et double sans m’en rendre compte Florent, qui a crevé à la sortie (décidément les lightweight, 2 crevaisons en 3 courses, c’est pas très rentable...).

C’est parti pour le vélo, 90 km en 3 boucles, alternant portions roulantes sur les 10 premiers et 10 derniers km, et petites bosses et faux plats au milieu, le tout agrémenter de pas mal de vent. Après environ 5 km, je suis surpris de déjà rattrapper Pascal. Il ne sera en fait pas dans son assiette tout le vélo, perturbé par les nouvelles roues profilées que lui a prêté Joël. Je le double et il fait un barou d’honneur en me redoublant juste après, mais j’arrive finalement à le lacher. Après 1 tour 1/2 (45 km), je vois au loin la grande carcasse de Fabrice, qui suit en fait Régis de quelques dizaines de mètres. 5 km pour les rattrapper et souffler un peu (inconsciemment, c’était un peu mon objectif de les rattrapper donc il faut maintenant récupérer), et je les double et pars à la poursuite de Florent que je crois devant. La deuxième moitié du 3e tour est difficile : il y avait pas mal de vent tout le parcours, quelques bosses à monter en puissance donc difficile, et tout cela est usant. en plus, j’ai mal aux lombaires à force de rester en position sur le prolongateur. Heureusement, la fin est vent dans le dos, ça permet de finir plus vite. Je pose le vélo 1er du club et en 22e position (mais en pensant être derrière Florent), ayant parcouru les 90 km en un peu moins de 2h24 (presque 37,5 de moy). Fabrice est 2e du club à environ 1 min (soit 90 km en 2h30), Régis 3e à environ 2 min (90 km en 2h29), Florent est 4e (je crois, j’espère ne pas le vexer, je n’ai pas son temps), Pascal 5e à 9 min (90km en 2h33), et Michel 6e.

La course à pied se compose de 2 boucles d’un peu plus de 10 km, alternant plat et faux plat. Dès le début je double un concurrent. Je me cale un peu au dessus de 15 km/h, les sensations sont bonnes et je rattrappe progressivement quelques places. Je suis à la poursuite de Florent que je crois devant mais que je ne rattrapperai en fait jamais... Au 15e km le coup de pompe commence à se faire sentir, et malgré mes efforts je n’arrive plus à tenir les 15 km/h (mon objectif), et perd peu à peu mon avance sur cette moyenne fatidique. A 1 km de l’arrivée, je vois 50-100 m devant moi un concurrent qui est susceptible d’être dans le même tour que moi (parce qu’il y a 2 tours et on rattrappe ceux du 1er tour). J’accélère un peu dans le doute avec les dernières forces qu’il me reste et à 500m de la ligne, je suis certain qu’il est avec moi. Je le rattrappe à 300m de l’arrivée, il prend ma foulée et nous sommes à bloc (et 300m à pied, c’est long...). On double un autre concurrent qui n’essaie pas de suivre et l’arrivée se fait au sprint, que je gagne finalement et fini donc 14e, c’était dur ! Ensuite on assiste à un tir groupé de l’ESN, avec succesivement Fabrice à 8 min environ, Florent, Pascal et Régis qui se tiennent tous les 4 en 3 min 30, et font respectivement 26e, 28e, 33e et 34e. Michel arrive un peu plus tard.

On est tous très content de notre course puisqu’on finit 3e par équipe (et on est donc monté sur le podium !), derrière Vesoul et troyes qui étaient intouchables. Un petit (gros ?) bémol pour Florent, poursuivi par la malchance avec une crevaison qui vient gâcher une super natation... Pascal a été un peu décevant en vélo mais a fait une superbe course à pied, Régis nous a impressionné en vélo et à pied (il finit 15 sec derrière Pascal !), Fabrice a bien tenu sa place, même s’il a perdu son leadership en natation. Quant à Michel, il fait une belle course mais craque dans le denier tour à pied, dommage, les 5h n’étaient pas loin !

Une belle organisation pour un beau triathlon donc RDV l’année prochaine !

Tom

Jeudi 11 Décembre 2008
David Quérel
Lu 532 fois
Accueil Accueil          Partager Partager

Saison 2011-2012 | Saison 2010-2011 | Saison 2009-2010 | Saison 2008-2009 | Saison 2007-2008 | Saison 2006-2007 | Saison 2005-2006 | Saison 2004-2005






L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

ANQUETIL Baptiste
ARNULF Philippe
AUDRAIN Yoan
AVELINE Ludovic
BARADJI Coumba
BARDOUX Gilles

nanterre