17/06/2007 Compte Rendu du LD du Lac des Sapins par ludo et Christophe D.



Pour mon baptême sur du long (moyen ?), j’ai pris une claque Mon objectif, non atteint, était 6h : 1h+3h30+1h30 (Vu le parcours càp, le 1h30 était absolument irréaliste, peu pas tout prévoir !)

Le départ du LD avait lieu à 9h30, les coureurs du CD partaient 15 minutes avant (histoire de remuer la vase ). Eau à 17°C, ciel bleu, c’est parti pour une grosse journée. Le parcours nat se fait avec 2 A/R dans le lac (lac des sapins ndr), 500 partants environ, mais c’est pas trop la cohue, en même temps, je pars de dérrière, je sais ce que je vaux en nat. J’ai super froid pendant la nat, je mets un peu les jambes, et j’accélère pour me réchauffer, mais putain que c’est long 3k. Enfin la berge, j’ai la tête qui tourne, et titube. 1h06 à mon chrono, je suis dépité de nager à cette allure .

Petite course jusqu’au parc, sympa les graviers et les cailloux. J’ai déjà enlever le haut de la combi, j’enfile mon joli maillot de l’ESN (jaune et vert, le nouveau), le casque. Petite cote, toujours pleine de graviers et de cailloux, avant de pouvoir monter sur le vélo. Je vais en emener quelques uns dans mes chaussures.

Comme sur les tri auxquels j’ai déjà participé, je remonte enormément de concurents. La tactique, est de ne pas me mettre dans le rouge dans les montées, 1300m de denivelé au total : cardio sous les 160 bpm. Le 1er tour doit être bouclé en un peu plus d’1h40, je crois. Sur le second tour, je me soustrais à ma contrainte du cardio parce que j’ai vraiment l’impression de me trainer. Il n’y a pas de montées durs, mais les seuls portions roulantes se font vent de face. km 85, j’ai une galère de dérailleur avant, plus de grand plateau, je ne veux pas m’arreter pour tenter une réparation improbable. Mon petit plateau est en 36, autant dire que les 7 km finaux, en descente, ça va mouliner .

Retour au parc, je croise Christophe qui part sur la càp, encouragements mutuels, il va en falloir ! Chaussettes, casquette, baskets, c’est le final. 2km de plat, 5’ au km, puis 3km de montée (D+ 170m,je crois), je trottine, 6’ au km. Dès le début de la descente, c’est un calvère. Grosse douleur au ventre coté gauche, je m’arrête pour vomir... de l’air ? De retour sur un parcours plus plat (km8) ca va un peu mieux. Je m’accroche derrière un autre courreur pour retrouver un peu de rythme. La càp se fait en 2 boucles de 10k, revoilà les 3k de montée, j’ai qu’une envie c’est finir, coté chrono, je suis complètement à la rue. J’ai même le temps de discuter avec d’autres concurents (dont un ancien habitant de Nanterre ?). Je me fais dépasser, et encore dépasser. Je dois dire que cela ne m’étais pas souvent arriver en càp (jamais par autant de coureurs). 16h, la ligne d’arrivée approche.

Bilan mitigé : content d’avoir fini ça, déçu de ne m’être pas plus battu.

Ludovic Marchand


--------------------------------------------------------------------------------

Je suis à la bourre, je rentre juste de lyon, et à 19h00 dans les embouteillages c’est vraiment la mer..... Alors en deux mots, le tri LONGUE DISTANCE, bah c’est LONG. Qui à dit que CUBLIZE est un tri de lopette DEPART : ambiance sympa, musique et encouragements nous motivent tous. NATATION : 56’ c’est pas le top, mais pour moi, c’est correct, surtout que je sors de l’eau frais comme un gardon ( cela dit ce petit poisson, doit nager un peu plus vite que moi ).

VELO : au bout de 15 bornes, mon dos me fais mal ( comme à pont d’audemer ), et là, la galère commence, car aucune position ne me convient, j’alterne danseuse, position aéro, et sur les cocottes..en plus ça monte tout le temps, c’est pas un mur mais c’est bien chiant, alors je prends mon mal en patience, et j’avance..... à la fin du vélo, une idée lugubre me traverse l’esprit : l’abandon... Je sais c’est pas génial mais mon dos me fait super mal. mais je suis pas du genre à plaquer comme ça donc je continue....

CAP : transition nickel. Au bout de 2 kms encore des côtes, et là c’est l’écatombe, beaucoup de concurrents marchent dans les côtes, je fais la différence en montant en courrant et cela me permet de me refaire du vélo pourri que je me suis tapé.....

CONCLUSION : je rends ma licence dès demain..... Non je déconne, c’est une super expérience que je renouvellerai sous forme IRONMAN c’est décidé....j’en ai bavé, je me vengerai sur plus dur encore..... j’suis pas un looser....NA merci à croco pour ses conseils, à tom pour les résultats, à mon chef adoré (fayot)pour ses encouragements ( merde pour NICE ) et surtout BRAVO à LUDO pour ses encouragements et son résultat....

PS : alors quand on utilise une trifonction, faut bien mettre la crème pour le méchant soleil qui pique sur les épaules ( j’ai vraiment l’air d’un con avec mon bronzage MARCEL ) Enfin j’ai pu passer la ligne d’arrivée avec mon fils sur les épaules, et ça croyez moi, le jour de la fête des pères, c’est le top.....

ALLEZ je resigne encore un an.

Christophe Desrumaux

Samedi 6 Décembre 2008
David Quérel
Lu 505 fois
Accueil Accueil          Partager Partager

Saison 2011-2012 | Saison 2010-2011 | Saison 2009-2010 | Saison 2008-2009 | Saison 2007-2008 | Saison 2006-2007 | Saison 2005-2006 | Saison 2004-2005






L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

ANQUETIL Baptiste
ARNULF Philippe
AUDRAIN Yoan
AVELINE Ludovic
BARADJI Coumba
BARDOUX Gilles

nanterre