26/08/2007 Compte Rendu du CD de Lausanne par Mika



26/08/2007 Compte Rendu du CD de Lausanne par Mika
Invité en Romandie par un ami triathlète suisse pour le week end, je participais Dimanche dernier à mon premier triathlon Courte Distance. Le soleil est au rendez-vous et le cadre est idéal : natation dans le Lac Léman avec les Alpes en decors de fond. L’organisation aussi est impecable. Faut dire qu’ils ont eu une bonne répétition avec les championnats du monde l’an passé :P.

Nous sommes 30 minutes avant le départ. Ayant toujours quelques petits soucis avec la course a pied, je préfère m’échauffer à vélo. Je demande à un commissaire s’il est possible de s’échauffer sur le parcours* et c’est parti pour 10-15 minutes d’accélération progressive. Au bout de 7-8 minutes je décide de faire demi-tour et là on me dit que c’est pas possible de rouler à contre sens ! Il me reste 15 minutes avant le départ pour rejoindre le parc à vélo par les trottoirs. Quand j’arrive enfin à me faufiler à travers la foule qui biensur pense avoir priorité sur moi, j’entends le speaker annoncer "5 minutes avant le départ de la premiere vague "élite" (= moins de 30 ans en fait), tout le monde dans l’eau". Arrivé au parc mon pote m’a attendu, je commence à enfiler ma combi, "2’30 avant le départ messieurs", pas le temps de mettre de crème solaire evidemment*. On court de nouveau à travers la foule pour rejoindre le ponton ( finalement je me serai quand meme echauffé en course à pied... ) pour plonger dans l’eau en enfiler notre bonnet à 30" du départ. Voila pour l’anecdote enrichissante.

Le départ est donc rapidement donné pour les 50 triathlètes "élites". 2 boulces de 750m (2 bouées à contourner) avec sortie a l’australienne sur le ponton. Comme à tous mes triathlons jusqu’a présent, j’ai les bras explosés au bout de 300m...Comme la distance est plutot longue pour moi je suis attentif à ma trajectoire. Il semblerait que le gros du paquet se décale beaucoup vers la droite, tant mieux, je vais peut-etre pouvoir recuperer un peu de temps...Jusqu’a ce que je tombe nez à nez avec un canoé "c’est pas par là, vous etes perdu ou bien ? (avec accent suisse)"....Il y a seulement 2 bouées et je vise la mauvaise* :(... La suite sera beaucoup moins excitante, alternance de crawl 2 temps et de brasse. La 2e vague me passe dessus. "Mais qu’est ce que je fais là ?"...Je sors finalement de l’eau persuadé que mon triathlon est déjà fini moralement, mais comme j’ai pris ma montre pour la premiere fois** je vois que j’ai mis environ 32 minutes, ce qui est beaucoup moins catastrophique que je ne l’aurais imaginé. Mon pote m’a pris 3 minutes. La transition est assez interminable car on doit faire tout le tour du parc qui fait environ 400m de long. Je perds donc le moins de temps possible auprès de mon vélo : je ne mets pas de chaussettes*.

Enfin du vélo ! 4 boucles de 10km avec une bosse de 700-800m a 10% et une bosse de 2km beaucoup moins pentue mais usante, quasiment pas de plat et des descentes assez techniques. Dans la premier tour, je rattrappe mon hôte suisse (qui s’est changé à la vitesse d’une mariée) . Ca fait du bien de voir quelqu’un qu’on connait, je pensais pas à ce point là. Ca se passe plutot bien, j’essaie de gérer contrairement à mes tris précédents où je donnais tout. J’en termine en 1h05 et je vois peu de vélo dans le parc, ca me motive, mais j’ai oublié que nous sommes partis en premiere vague 5 minutes avant les 150 autres triathlètes.

En course à pied, on doit parcourir un aller-retour sympathique de 2.5km le long du lac. Le soleil commence à taper fort à ce moment de la course (d’ailleurs à l’heure où j’écris ces lignes, mon dos est aux couleurs de la Suisse : rouge et blanc). Je continue de gérer mon effort en me disant qu’au mieux je pourrais accélérer pour le dernier tour. Il y a beaucoup de public et beaucoup de concurrents partout, je croise enfin mon pote, il me tape dans la main et j’ai l’impression de reculer de 2m...Rapidement, je me rends compte que j’aurais du mettre des chaussettes : je m’en sortirais avec des ampoules, des coupures et meme un hématome sur le dessus du pied. Dans le dernier tour, j’essaie de tout donner comme sur les sprints pour gagner quelques secondes*. Au final ca sera mon plus mauvais tour d’après les temps du classement. Au final 42’07" pour la cap et 2h25’02 au total pour une 35e place. Mon pote lui terminera en 2h34’, pas mal pour un non licencié (une mariée qui plus est :p)

Je suis vraiment content d’avoir participer à ce CD** d’autant plus que la natation et la cap me faisaient un peu peur. J’ai aussi appris beaucoup de choses qui me serviront au coup sur sur les prochains tris.

* ne pas essayer chez soi

** enfin une bonne idée

Samedi 6 Décembre 2008
David Quérel
Lu 493 fois
Accueil Accueil          Partager Partager

Saison 2011-2012 | Saison 2010-2011 | Saison 2009-2010 | Saison 2008-2009 | Saison 2007-2008 | Saison 2006-2007 | Saison 2005-2006 | Saison 2004-2005






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

ANQUETIL Baptiste
ARNULF Philippe
AUDRAIN Yoan
AVELINE Ludovic
BARADJI Coumba
BARDOUX Gilles

nanterre