30/09/2007 Compte Rendu du Duathlon LD de Cambrai par Pascal et Ludo



10 / 72 / 9 - Championnat de France

Avec une météo typique du 59, levé du soleil vers les 15h, me voilà, ce dimanche midi au départ du duathlon LD de Cambrai, support du championnat de France.

Départ avec système de sas (dans l’ordre des inscriptions !), je suis 350ème sur la grille. C’est le bordel pendant plus d’1k. Jusqu’au 3ème, je suis une 20aine de mètres derrière Pascal. Il part au 3ème comme annoncé, je suis déjà trop vite, je vais ralentir sur le 2nd 5000m (1er 5000 19’07", 2nd 19’38 – Fcmoy = 178 bpm/92%)

T1 sans accrocs, mais grosse galère pour enfiler la pompe droite à la sortie du parc, languette rentré dans la chaussure, scratch sorti de la boucle…bref. C’est maintenant la partie des duathlons, où d’habitude cela ne se passe pas bien pour moi. Progrès en vélo indéniable, puisque je peux m’accrocher (Attention, de façon réglementaire), bien que les 10 1ers kms me brulent les cuisses. Je remonte même pas mal sur les nombreuses petites côtes, 1er tour en 1h02/1h03, nickel. Au 40ème, je sens que la fin du parcours va être difficile, je tiens toujours la file de 5-6 coureurs à portée de vue. Un paquet "compact" recolle au 65ème, la fin de parcours sera du type cyclosportive, position relevée (FCmoy = 156 bpm/81%). Super moyenne horaire (ma meilleure).

Je déchausse les 2 pieds, position patinette sur le vélo, je pose juste sur la ligne. Je saute dans les baskets, c’est parti…Trop vite, je m’arrête après 1 km. Le temps de reprendre mon souffle, je me fais mal sur la suite, régulier avec en point de mire une féminine, que je ne pourrai rattraper. (FCmoy = 165 bpm/85%)

Avec une préparation toute naze (plusieurs semaines avec seulement la piste du lundi, et la sortie de groupe du dimanche), des enchainements avec lesquels j’ai encore beaucoup de mal, c’est je crois ma meilleure prestation en course.

ludovic.


--------------------------------------------------------------------------------

J’ai rendez vous à 8 h au Giro avec Ludo et sa ptite voiture où nous mettons nos deux vélos.
Nous faisons une bonne route mais avons des doutes sur le temps car le brouillard est de la partie, en plus il caille.
Arrivés sur les lieux du dit championnat de France LD du duathlon 2h avant, on apprécie de prendre son temps pour se préparer
Prise des dossards, je vois Mika finir son vélo pour attaquer sa fin de course. Je vais l’attendre pour l’encourager un peu. Fin de course de Mika qui finit avec une belle 12éme place, je le laisse car il reste maintenant 1h30 pour nous préparer et manger un pti bout. 11h30 c’est le moment de faire une ptite séance de fractionné pour se dégourdir les jambes.
Je briffe Ludo sur le parcours qui me parraît casse patte car il y a plusieurs faux plats et de bonne côte a monter, donc attention a ne pas s’enflammer au départ.

Départ
Nous sommes mis sur la ligne de départ avec cet ordre élite, groupe d’ages et open. Ludo et moi avons 250 personnes devant sans qu’on puisse les dépasser pendant au moins 3 bornes car la cap se déroule dans un parc public et dans la ville.
BOUM vite je me met a MARCHER comme je le redoutais, nous sommes bloqués par le troupeaux de devant, je fais 1 km en footing car impossible de doubler.
Au 3e km la route se fait plus large je me lance réellement pour mes 10 bornes. Je suis assez zen, je tourne entre 168 puls et 175 puls je vais tenir se train pendant toute la course à pied
1ere CAP 37 :57

Vélo 2 tour de 36 km
Je part a bloc pour essayer de reprendre un paquet qui vient juste de partir. Je les rejoins et nous allons rouler pendant pratiquement un tour ensemble. Un arbitre va venir faire la loi dans ce paquet, moi je suis réglo donc rien mais derrière il y en a 4ou 5 qui vont ramasser. Nous ne sommes plus que 4 a rouler à 10 mètres les uns des autres quand un mec décide de me doubler à droite, moi je reste sur ma file et je suis toujours a 10 de mon partenaire de circonstance je prend un carton noir sans rien comprendre car les règles sont formelles on n’a pas le droit de dépasser a droite enfin je m’écrase car de toutes façon rien ne va changer l’avis d’un arbitre et puis je vais pas commencer a faire comme les fouteux c’est pas dans mon tempérament.
Je vais suivre se joli monde pendant le reste de la course car il avait un bon tempo toujours à 10 mètres.
Arrivé au parc a vélo en 2h02 :11

2e CAP 9km
Je vais voir si mes jambes répondent, je commence tranquillou ma 2éme CAP sans trop tirer sur la machine car nous attaquons direct ces fameux faux plats et cote pendant au moins 2km. J’accélère progressivement sans vraiment trop souffrir ouf. Mon carton noir m’oblige a faire une boucle de pénalité de 200 mètres sur le parcourt. Je me sens bien, il commence même a faire chaud.
La boucle va se terminer en 37 :18

Voilà bonne course pour moi car il faut savoir que pas mal de costauds avaient fait le déplacement et que ça envoyait pas mal.

Organisation
Une organisation super avec beaucoup de ravitos et des bénévoles a la hauteur. Ptite critique, le parcours n’est pas fermé à la circulation et quand mous approchions de Cambrai, il fallait faire gaffe au dépassement des bagnolles.

Pascal


Samedi 6 Décembre 2008
David Quérel
Lu 624 fois
Accueil Accueil          Partager Partager

Saison 2011-2012 | Saison 2010-2011 | Saison 2009-2010 | Saison 2008-2009 | Saison 2007-2008 | Saison 2006-2007 | Saison 2005-2006 | Saison 2004-2005






L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

ANQUETIL Baptiste
ARNULF Philippe
AUDRAIN Yoan
AVELINE Ludovic
BARADJI Coumba
BARDOUX Gilles

nanterre